Diego suarez

 

La baie de Diego-Suarez est une baie de l’extrême Nord de Madagascar abritant la ville de Diego-Suarez, ou Antsiranana en malgache. Elle tient son nom de deux navigateurs portugais, Diogo Dias et l’amiral Suarez. Il s’agit en fait d’un ensemble de baies créées lors de l’envahissement de la côte par l’océan Indien.

Située au nord de Madagascar, la baie de Diego-Suarez mesure une vingtaine de kilomètres dans le sens nord-sud, ainsi que dans le sens est-ouest1. Elle est composée de quatre anses de plus petite taille :

– la baie du Tonnerre ;
– la baie Andovobatofotsi (ou « baie des Cailloux Blancs ») ;
– le Cul-de-Sac Gallois ;
– la baie Andovobazaha (ou « baie des Français »), à l’ouest de laquelle se situe la ville promontoire de Diego-Suarez, désormais nommée Antsiranana.

Un îlot rocheux d’origine volcanique, nommé le Pain de Sucre, domine la baie Andovobazaha, celle située la plus au sud. Considéré comme un lieu sacré, des cérémonies traditionnelles nommées fijoroana y sont toujours pratiquées régulièrement.

L’entrée de la baie est étroite, seulement un kilomètre de largeur entre Nosy Volana, au nord, et Cap Andranomody, au sud. Ces passes ont une profondeur d’une cinquantaine de mètres.